2 000 poulets morts dans une ferme près de Lomé 

Des mesures d'abattage des volailles atteintes par le H5N1 ont été prises par les autorités.

Un foyer suspect de grippe aviaire a  été détecté ces derniers jours à Sigbehoue, à 45 km à l'est de Lomé, affirme-t-on au ministère togolais de l'Elevage, de l'Agriculture et de  la Pêche.  Environ 2 000 poulets sont morts en l'espace de deux jours sur  les 3 000 que compte une ferme semi-industrielle, a expliqué  Datcha Bouwassi, le directeur de cabinet de ce ministère.  "Pour l'instant, des mesures conservatoires sont prises et le  reste des volailles est en train d'être détruit", a indiqué M.  Bouwassi, soulignant que des prélèvements sont actuellement en  cours d'analyse. Aucun cas de virus H5N1 de la grippe aviaire n'a encore été  détecté au Togo où le gouvernement a mis en place depuis février  2006 un plan d'action comportant notamment un système d'alerte  nationale et la formation des personnels médicaux.

"Comités locaux de vigilance"

Des "comités  locaux de vigilance" ont été créés dans tout le pays, notamment  aux frontières. Par ailleurs, le Togo ont interdit depuis octobre 2006,  l'importation de "volailles vivantes et dérivés" en provenance des pays touchés par la grippe aviaire et les contrôles ont été  renforcés sur les différents produits en provenance de pays non  touchés.

Source XINHUA