Lors de sa 9 e assemblée générale, l'association France développement Togo-Bénin qui compte une centaine d'adhérents, dont 30 % de Mayennais, a évoqué la fin de la construction de l'orphelinat au Bénin, qui fait de FDTB la propriétaire de deux centres : l'un situé au Bénin et l'autre au Togo pour un effectif de 80 enfants.

« Ces réalisations terminées, nous avons de grands projets pour pérenniser nos actions » a souligné le président Raphaël Loko. Il cite notamment la réalisation de fermette dans le but de donner à chaque centre une autonomie alimentaire. L'association lance un appel aux associations d'agriculteurs de la Mayenne. Elle a besoin de leur expertise dans les domaines des traitements des terres, des plantations pour de meilleurs rendements, de l'irrigation des terres, de l'élevage des volailles, des lapins, de la conservation des produits de la ferme.

Autre projet : la réalisation de centres d'apprentissages pour des ados de plus de 16 ans qui ne peuvent pas suivre le cycle scolaire normal. « Par ailleurs, nous souhaitons un partenariat santé avec un organisme médical en France, pour nous permettre éventuellement, de répondre en cas d'interventions médicales à technologie de pointe, ne pouvant être réalisées ni au Bénin ni au Togo » conclut le président.

(Source Ouest France)