30 janvier 2006

Le capitaine des Eperviers: "On était mal préparé..."

Yaovi Abalo, capitaine du Onze national Les langues se délient après le fiasco de la CAN. Yaovi Abalo défenseur capitaine des Eperviers déclarait à RFI: «On était mal préparé (pour cette CAN). Quand on joue dans les éliminatoires, ce n’est pas la même pression que dans une phase finale. Et de ce côté, beaucoup de joueurs n’ont pas encore la bonne maturité. Il va vraiment falloir faire quelque chose pour qu’à la coupe du monde, on ne fasse pas la même chose qu’ici. (…) Dans l’ensemble, on n’était pas dans une phase positive avant de... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 12:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 janvier 2006

Stephen Keshi: "La vie continue..."

Après la défaite du Onze national contre l'Angola (3-2) Stephen Keshi: "Mon avenir dépend de la fédération togolaise... La vie continue ce n'est pas la fin du monde. Ce match on aurait pu le gagner mais l'expulsion nous a coûté cher. Quant au Mondial, on va se préparer et on verra". L'affaire Adebayor a débouché sur une crise qui risque de coûter sa place à  au sélectionneur nigérian des Eperviers. L'attaquant togolais d'Arsenal se serait brouillé avec le sélectionneur peu avant le premier match contre le Congo... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2006

Le Togo, loin d'être sur «la voie de l'apaisement»

Contrairement à ce qu'a annoncé Jacques Chirac pendant les vœux du corps diplomatique mardi matin, plusieus pays d'Afrique, dont le Togo, vivent dans un climat politique tendu. Le Togo? Cette référence peut susciter quelque interrogation. Depuis l'explosion de violences qui avait marqué le scrutin présidentiel d'avril 2005, avalisé par Paris, c'est le statu quo qui prédomine dans cet ancien protectorat français. Faure Gnassingbé, qui dirige le pays depuis le décès d'Eyadéma (son père) en février 2005, prône officiellement la... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2006

Le Togo parade au mépris de la démocratisation

La commémoration du putsch de 1967 déçoit les espoirs d'ouverture. Le fantôme de Gnassingbé Eyadéma, l'ancien président du Togo mort en février 2005, va planer, aujourd'hui sur Lomé, à l'occasion d'un défilé militaire. Son successeur et fils, Faure Gnassingbé, a décidé de maintenir la tradition. Chaque 13 janvier, l'armée parade dans les rues de la capitale pour commémorer le putsch qui, en 1967, permit à l'homme aux éternelles lunettes noires de s'emparer du pouvoir pour ne plus le lâcher. Le régime célèbre ce jour-là la... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2005

Les Nations unies attribuent au régime togolais la "responsabilité principale" des violences

La coïncidence est fâcheuse pour le régime togolais. Au moment même où le président Faure Gnassingbé, élu en avril, fait assaut de diplomatie pour tenter de renouer avec ses bailleurs de fonds européens, un rapport du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, publié lundi 26 septembre, attribue à l'Etat togolais "la responsabilité principale de la violence politique et des violations des droits de l'homme" commises au moment du scrutin contesté qui l'a porté au pouvoir. "Exécutions sommaires... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 23:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2005

L'Onu impute aux autorités togolaises 400 à 500 décès

Le RPT, parti au pouvoir, est mis en cause dans un rapport des Nations-unies publié le 26 septembre à Genève. Les partis de l'opposition sont  accusés d'avoir attisé les tensions selon le même rapport. Bilan sans complaisance cinq mois après les violences de la présidentielle. Les forces de sécurité togolaises sont largement responsables des violences dans lesquelles 400 à 500 personnes ont péri autour de l'élection présidentielle du printemps dernier, affirme dans un rapport le haut commissaire des Nations unies aux droits de... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2005

Plus de 400 morts lors des violences de la présidentielle

Le rapport de la mission de l'ONU qui a enquêté au Togo en juin dénonce le "principe de l'impunité érigé par le pouvoir" qualifiant de "bricolage constitutionnel" le processus ayant conduit à l'élection de Faure Gnassingbé.  Le même rapport note un déficit d'encadrement dans les rangs de l'opposition. Bilan macabre!  Les violences qui ont accompagné l'élection présidentielle d'avril dernier au Togo ont fait "entre 400 et 500 morts", selon un rapport publié le 26 septembre  par les... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2005

Sécurité aérienne : le Togo figure sur une liste noire française

Trente pays sont visés dans un rapport en 2004 élaboré par un parlementaire Un rapport présenté à l'Assemblée nationale en juillet 2004 par le député (UMP) François-Michel Gonnot établissait, à partir de 111 « rapports sommaires » de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), une liste de 30 pays « parmi les plus critiques » en matière de sécurité aérienne : Albanie, Belize, Biélorussie, Botswana, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Croatie, Ghana, Guyana, Kenya, Laos, Macédoine, Mali, Mongolie, Mozambique, Birmanie,... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2005

Faure Gnassingbé veut réhabiliter Sylvanus Olympio

Le numéro un togolais affiche sa volonté de recoudre le tissu national déchiré après la présidentielle controversée du 24 avril. L'homme fort du Togo de démarque son père. Faure Gnassingbé, a exprimé le 20 septembre sa volonté d'organiser des élections législatives le plus vite possible et confirmé son intention de réhabiliter le premier président du pays, Sylvanus Olympio, a-t-on appris jeudi du site internet republicoftogo. "Nous avons la volonté ferme d'organiser des élections législatives le plus rapidement possible mais... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2005

Un festival international de musique traditionnelle s'ouvre à Lomé

Ouvert le 19 septembre, le rendez-vous culturel rassemble des artistes ouest-africains et tchadiens. Sous le thème "Caractère stylistique: musique afro-vernaculaire ", ce festival rassemble des groupes artistiques venus du Ghana, du Bénin, du Nigeria, du Tchad et du Togo. Les prestations musicales de ce rendez-vous culturel seront essentiellement faites de son qui, dans la tradition musicale africaine, est porteur de message et d'énergie. "Le son est une force invisible capable d'apporter de profonds changements... [Lire la suite]
Posté par bdjamie à 18:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]