Violences au Togo

L'Onu impute aux autorités togolaises 400 à 500 morts lors des présidentielles du 24 avril

Violences_au_Togo Un manifestant passe un mauvais quart d'heure L'embrasement (F. O'Reilly)